Site en travaux

Attention : un problème technique (serveur SQL) empêche l'accès à cette partie du site. Merci de votre compréhension.

NeoSkills Feeder, Les news libres du nouveau monde

http://french.feeder.ww7.be
«  mai 2017  »
lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31 1 2 3 4
retour à la date courante

Aujourd'hui 9 nouvelles :


  • Suspicion de reproduction du plus grand rapace d'Europe en région Centre Val de Loire, par Brigitte Bonnemains, 9 mai 2017

    mardi 9 mai 2017 :: ONCFS :: RSS

    Suspicion de reproduction du plus grand rapace d'Europe en région Centre Val de Loire

    Pygargue à queue blanchePygargue à queue blanche en vol. (c) Ourly / ONCFS




    Forts de leur présence sur tout le territoire national et de leurs excellentes connaissances de la biodiversité, les agents de l'ONCFS ont identifié le 26 avril dernier, à la faveur d'une opération de surveillances des territoires, deux adultes de pygargues à queue blanche en région Centre Val de Loire.
    Le lendemain, ils ont découvert au sommet d'un arbre, une aire de dimensions importantes faite de grosses branches et où se trouvait un des deux adultes.



    Si on fait exception des vautours, il faut savoir que le pygargue à queue blanche est le plus grand rapace diurne d'Europe (envergure comprise entre 1.90 m et 2.40 m, pour un poids pouvant atteindre jusqu'à 7 kg chez la femelle). Sa silhouette massive caractérisée par de larges ailes, une tête proéminente et une queue courte cunéiforme (blanche chez l'adulte), est très caractéristique.



    Nid de pygargue à queue blanche
    Aire de nidification découverte en région Centre Val de Loire. (c) ONCFS


    En Europe, l'espèce se reproduit en petit nombre dans la plupart des pays du Nord et de l'Est de l'Europe. En France, le pygargue à queue blanche a niché en Corse, probablement jusque dans les années 50. Actuellement en France, il est un migrateur et un hivernant rare. On le rencontre principalement dans les grandes régions d'étangs (Alsace, Lorraine, Champagne-Ardenne, Centre-Val de Loire). Depuis l'hiver 2009-2010, la Lorraine héberge l'unique couple reproducteur français actuel.

    En période de reproduction, le pygargue à queue blanche fréquente à la fois les côtes rocheuses et les bords des fleuves, ainsi que les plans d'eau à l'intérieur des terres. Il ne se reproduit généralement pas avant l'âge de cinq ans. Son régime alimentaire est assez varié (principalement des poissons morts ou vivants, des oiseaux d'eau, des cadavres d'animaux).

    Cette espèce protégée en France depuis 1972 est inscrite à l'annexe I de la Directive Oiseaux. Du fait de sa rareté et de son statut de protection, les inspecteurs de l'environnement de l'ONCFS, grâce à leurs pouvoirs de police judiciaire, vont assurer un suivi rapproché de ces deux individus, afin qu'aucun dérangement ne survienne lors de la période de reproduction. Par ailleurs, en raison de la sensibilité particulière de cette espèce au dérangement, des mesures réglementaires de protection du site vont être spécialement mises en œuvre.

    Seule une observation périodique permettra de confirmer dans quelques mois si la reproduction a été menée à son terme (nourrissage et envol de jeunes). En cas de confirmation, cela constituerait le deuxième cas de reproduction avérée de cette espèce en France, après une absence de plus de 60 ans.
    Pour mémoire, le fait de perturber de manière intentionnelle une espèce animale protégée, est passible d'une contravention de 4ème classe (au maximum 750 euros, article R.415-1 du code de l'environnement).

    Lire la suite Brigitte Bonnemains
  • Edito du 09/05/2017, par Korben, 9 mai 2017

    mardi 9 mai 2017 :: Korben :: RSS
    Hello,
    Dans ce tunnel de ponts et d'élections, je dois dire qu'on ne s'ennuie pas. M'enfin, c'est bon, ça y est, on a un nouveau Président de la République. Il est souriant, jeune (je veux dire, par rapport aux vieux croutons qu'on se tape depuis des années), dynamique et surtout, tous mes copains entrepreneurs y croient à fond. Je dois être le seul à ne pas y croire, mais faut pas m'en vouloir, même si j'ai gardé foi en l'Humanité, je l'ai totalement perdu dans les êtres politiques.
    Toutefois, je peux me tromper. Peut-être qu'il fera baisser le chômage, peut-être que l'activité redémarrera en France, peut-être qu'il fera la paix plutôt que la guerre, peut-être qu'il se posera quelques questions sur le concept de croissance infinie alors que nous sommes dans un monde aux ressources limitées, peut-être qu'il placera l'intérêt des citoyens avant celui de la finance sans âme, peut-être qu'il tendra la main à ceux qui fuient la souffrance et la violence, peut-être qu'il ralentira la course folle de la machine de la surveillance globale (et inefficace), et qu'il nous demandera notre avis avant de signer des machins comme TAFTA, CETA, ACTA...etc.
    Peut-être aussi que ce nouveau gouvernement se dira que finalement la neutralité du Net, les droits de l'Homme ou encore le respect de la vie privée sont des choses avec lesquels il ne faut plus transiger ? Peut-être que les lois seront plus justes. Et finalement, peut-être que les citoyens dont le vote a systématiquement été trahi verront que cette fois, ça a marché et qu'ils vont pouvoir relever la tête et sourire à nouveau.
    Peut-être. Moi je n'y crois plus, malheureusement, mais il y a tellement de gens autour de moi qui ont l'air d'y croire à fond et qui m'expliquent pourquoi CETTE FOIS, tout va vraiment changer en mieux, que parfois je ne souhaite qu'une chose : me tromper sur toute la ligne.

    Hier on m'a dit que j'étais cynique, alors que je pense juste ne plus être naïf. Mais au fond de moi, je le sais, je suis comme tout le monde, je n'attends qu'une preuve sincère pour y croire à nouveau.
    On verra bien.
    Bienvenue Manu ! (Entre Manu, on a le droit. C'est au Chapitre III du Grand Livre Secret de l'Ordre des Manu).
    Cet article merveilleux et sans aucun égal intitulé : Edito du 09/05/2017 ; a été publié sur Korben, le seul site qui t'aime plus fort que tes parents.
    Lire la suite Korben
  • Emmanuel Macron cherche un Premier Ministre, par 082006, 9 mai 2017

    mardi 9 mai 2017 :: THE BLORG ! Corp :: RSS
    Dessin hebdomadaire pour Diacritik
     
    Le dessin de la semaine de Rodho

    Le dessin de la semaine de Rodho. Choix du premier ministre d'Emmanuel Macron : Coqs en stock...

    http://diacritik.com

    Macron-Prmeier-ministre Lire la suite 082006
  • Les situations difficiles qui surviennent quelque temps avant la fin des classes : une cause sous-estimée de décrochage scolaire?, par Lucie Barriault, 9 mai 2017

    mardi 9 mai 2017 :: RIRE :: RSS
    Peine d’amour, conflit, accident, séparation des parents… Bon nombre de jeunes rencontrent des difficultés qui peuvent devenir d’importants facteurs de risque au décrochage scolaire. Une étude rappelle aux acteurs du milieu de l’éducation que les causes du décrochage scolaire ne sont pas liées qu’à l’école.
    facteur-decrochage
    Shutterstock / oliveromg

    Les facteurs de risque du décrochage


    Les experts expliquent souvent le décrochage scolaire comme étant le résultat d’un long processus au cours duquel l’élève rencontre des difficultés à l’école – principalement des difficultés d’apprentissage ou de comportement. La prise en compte de ces facteurs de risque peut parfois donner l’impression que le risque est « statique » : qu’un élève à risque l’est tout au long de son parcours scolaire.
    Or, force est de constater que les facteurs de risque liés à l’école ne devraient pas être la seule cible de prévention du décrochage. En effet, des recherches menées à l’École de psychoéducation de l’Université de Montréal (UdeM) ont montré que jusqu’à 40% des décrocheurs ne correspondent pas au profil typique du décrocheur.

    Qui sont ces décrocheurs inattendus?


    Véronique Dupéré, professeure agrégée à l’Université de Montréal, a mené une recherche auprès de 545 jeunes du secondaire dont le tiers avait décroché l’année précédente. L’étude a mis en lumière le fait que les jeunes qui vivent des évènements stressants importants sont plus à risque de quitter l’école dans les mois qui suivent que les jeunes qui ne rencontrent pas de telles difficultés.

    Un élément déclencheur extérieur et qui est une source de stress augmente de trois à quatre fois le risque de décrochage dans les trois mois qui le suivent.

    Pour en venir à cette conclusion, Dupéré a réalisé des entretiens avec les participants qui avaient décroché. Chez ces participants, 40% avaient expérimenté un élément stressant important dans les mois précédant l’abandon. En comparaison, moins de 20% des jeunes qui étaient restés à l’école avaient vécu un stress considérable au cours de la même période. Les jeunes ayant décroché étaient aussi plus susceptibles que les autres d’avoir vécu deux situations de stress et plus.
    Les résultats de l’étude suggèrent que peu importe le « profil de risque » du jeune, quand celui est exposé à un stresseur de vie important, il est significativement plus à risque d’abandonner ses études.

    [Consultez l’article]


    Références
    Les événements stressants qui causent le décrochage scolaire (2017). Diffusé le 19 avril 2017 dans le cadre de l’émission de radio Les Éclaireurs sur la chaîne ICI Radio-Canada Première : http://ici.radio-canada.ca/premiere/emissions/les-eclaireurs/segments/entrevue/21283/stress-evenements-cause-decrochage-scolaire
    Qu’est-ce qui peut pousser un adolescent à abandonner le secondaire? (2017) Récupéré du site de UdeMNouvelles : http://nouvelles.umontreal.ca/article/2017/04/10/qu-est-ce-qui-peut-pousser-un-adolescent-a-abandonner-le-secondaire/
    Image : © Shutterstock / oliveromg
      Lire la suite Lucie Barriault
  • Les classes populaires et le FN, 9 mai 2017

    mardi 9 mai 2017 :: Les Amis du Diplo :: RSS
    La conférence de Willy Pelletier du mardi 24 avril 2017, à la MRES à Lille : « Les classes populaires et le FN » a été enregistrée par Radio Campus Lille : Conférence (1 h 54) Cliquez sur la flèche pour démarrer la lecture (la conférence commence après quelques secondes) Les votes FN ne forment pas un (...) Lire la suite
  • Love Is All, par Éolia, 9 mai 2017

    mardi 9 mai 2017 :: EOLIA :: RSS
    Florabelle Et La Mushroom Family - Rock pour enfants / Animaux, Princesse, Rock, 4-5ans, 6-7ans Lire la suite Éolia
  • Manifestation anti-productiviste à La Bussière (86), par redac-npa86, 9 mai 2017

    mardi 9 mai 2017 :: NPA 86 :: RSS

    Lire aussi le tract plus complet du collectif en cliquant sur le lien PDF
    PDF - 24 ko


    Lire la suite redac-npa86
  • Comment se protéger contre les attaques de phishing qui utilisent des noms de domaine dans d’autres alphabets, par Korben, 9 mai 2017

    mardi 9 mai 2017 :: Korben :: RSS
    Le chercheur en sécurité Xudong Zheng a publié un article très intéressant sur les noms de domaine forgés en punycode avec des caractères exotiques, ce qui permet de régler le problème de l'internationalisation des noms de domaine dans d'autres alphabets.
    Ça part d'un bon sentiment, mais comme toujours, il y a quelques faiblesses dans le truc. En effet, niveau sécurité c'est problématique, car certains caractères ASCII sont difficiles à discerner d'autres caractères plus courants. Par exemple, si vous enregistrez le nom de domaine "xn--pple-43d.com", celui-ci s'affichera dans votre navigateur comme ceci : "аpple.com". Ça ne se voit pas au premier coup d'oeil, mais ce que vous pensez être le "a" d'Apple (en ASCII  : U+0061) est en fait le caractère cyrillique "а" (Code ASCII : U+0430).

    Cette technique dont j'ai déjà parlée sur ce site, utilisée principalement dans des attaques de type phishing est connue sous le nom d'attaque homographique.
    Heureusement, les navigateurs récents limitent ces attaques lorsqu'ils détectent des mélanges entre des caractères classiques et des caractères internationaux. Mais que ce soit Chrome, Firefox ou Opera, tous échouent lorsque l'intégralité du nom de domaine contient uniquement des caractères ASCII internationaux. Par exemple le nom de domaine "аpple.com" qui en réalité est enregistré sous le nom "xn--80ak6aa92e.com" arrive à contourner la protection en utilisant uniquement des caractères cyrilliques.
    Vous pouvez faire le test vous-même via cette URL.
    Chrome a corrigé le problème dans sa version 58, mais Firefox n'a pas encore trouvé de solution satisfaisante. En attendant si vous ne voulez pas tomber dans le panneau d'un phishing homographique et que vous utilisez Firefox, voici la manip à faire en attendant un correctif.
    Entrez dans le champ d'URL :

    about:config

    Puis cherchez la clé :

    network.IDN_show_punycode

    Et mettez là à TRUE.
    Ainsi, les noms de domaines exotiques s'afficheront au format punycode, ce qui vous évitera de tomber dans le panneau.
    Autrement, en cas de doute, ce que vous pouvez faire c'est de retaper vous-même l'URL.
    Cet article merveilleux et sans aucun égal intitulé : Comment se protéger contre les attaques de phishing qui utilisent des noms de domaine dans d’autres alphabets ; a été publié sur Korben, le seul site qui t'aime plus fort que tes parents.
    Lire la suite Korben